Evolution de la startup en charge du programme LLW9 !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Nous avions déjà évoqué dans nos colonnes le programme LLW9, projet de développement d’un système permettant de produire de l’électricité en n’utilisant aucune énergie fossile mais avec des champs magnétiques d’aimants permanents.


Nous pensions que ce projet comme bien d’autres allait tomber rapidement dans l’oubli après un beau coup de projecteur. En réalité il n’en est rien, la SAS LM-W9 vient de refaire parler d’elle, non seulement elle n’était pas en sommeil, mais semble bien déterminée à faire aboutir l’ensemble de ses objectifs.


Outre l’évolution de l’entreprise, qui désormais se nomme GEKKOO ENERGY,vient se rajouter le déplacement du siège social qui était, depuis sa création, sur la commune d’Aubagne en périphérie de Marseille, et qui se situe désormais sur la technopôle de Sophia Antipolis à Valbonne entre Nice et Cannes. Autre changement significatif, le recrutement de nouveaux partenaires au sein du staff de cette jeune start up. La Présidence de la société a été confiée à un juriste de formation, de nationalité Belge, Michaël Sziper qui vient  apporter son expérience de plusieurs années dans le développement de sociétés innovantes. La caution scientifique de l’entreprise a quant à elle été confiée au Dr. Mireira Blanco de nationalité Espagnole, titulaire d’un doctorat en Physique ( ingénierie électrique ) Université de Wales, Bangor UK, elle parle pas moins de 6 langues. La structure a également été rejointe par un technicien supérieur en électrotechnique et physique appliquée fort de 15 années d’expériences.

Outre le programme LLW9, la société GEKKOO Energy a décidée parallèlement de lancer deux autres programmes innovants toujours en lien direct avec les énergies alternatives.


Ø Le 1er baptisé LLWE est la conception d’un moteur électromagnétique optimisé ayant des propriétés particulièrement novatrices et sans équivalence actuellement dans ce domaine. Il permettrai une autonomie de plus de 1000kms pour les véhicules qui ont seront équipé, ce qui deviendrai un atout majeur pour le choix de passer à la voiture électrique. Nous savons que l’autonomie des batteries des voitures électriques reste le 1er frein à l’acquisition de ce type de véhicules.

Ø Autre projet le LLW10, il s’agît d’une technologie destinée tout comme le LLW9 à produire de l’électricité par un système hydro-électrique en circuit fermé. Gros avantage tout comme son grand frère le LLW9 ce système n’est pas tributaire des conditions météorologiques car peu importe qui y ai ou pas de l’ensoleillement nécessaire pour le photovoltaïque ou un fort vent pour l’éolien, le système fonctionne de jour comme de nuit quelle que soit la météo. Il vient concurrencer directement le marché des groupes électrogènes très présent notamment sur le continent Africain. et d’autres pays.

Annoncé depuis plusieurs mois la phase de collecte relative à la 1ère levée de fonds via la plateforme française de crowdfunding HAPPY-CAPITAL vient d’être lancée en date du 22 novembre.  https://happy-capital.com/157_CONVERTISSEUR-LLW9-

Tous ces programmes font actuellement l’objet de dépôts de brevets avec naturellement au  préalable une recherche d’antériorité, c’est le groupe Européen GEVERS qui a été mandaté pour cette mission de protection intellectuelle.

http://www.gevers.eu/fr/contact-offices

Une fois la levée de fonds effectuée GEKKOO Energy va s’atteler à conceptualiser et finaliser chacun des prototypes permettant par la suite d’en faire vérifier le rendement énergétique par un organisme indépendant et agréé délivrant les certifications et validations.

Naturellement nous ne manquerons pas de vous tenir informés sur ce dossier qui a suscité un fort enthousiasme au vu du nombre très importants de messages reçus.

Bernard SOSET - Sciencesnet


  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »